Parc régional du Poisson Blanc

Le Parc régional du Poisson Blanc est constitué de deux secteurs aux attributs géographiques très différents, mais complémentaires. Le secteur terrestre du Rapide-du-Fort pour des plaisirs comme la randonnée pédestre et à la contemplation de magnifiques paysages, et le secteur navigable du Réservoir Poisson Blanc où l’on pourra faire de la promenade en canot et du camping sur les îles par exemple.

Le Secteur navigable du Réservoir Poisson Blanc comporte quelques 80 îles à l’intérieur des limites du Parc et offre aussi de grands corridors d’eau et d’innombrables baies qu’il est possible d’explorer en canot, en kayak ou en embarcation motorisée.

Le Réservoir Poisson Blanc est un petit paradis pour la pêche : on peut y taquiner la truite grise, le doré, le brochet, l’achigan et bien d’autres espèces… De plus, plusieurs îles, dont la superficie est trop restreinte pour y pratiquer du camping, sont aménagées pour des pauses journalières.

La Pointe Dallaire et l’île de la Sand-Bar, avec leurs plages sublimes, vous offriront des moments de répit et des rencontres inoubliables. Bénéficiez de la généreuse beauté de la nature sur l’île Mystérieuse et enivrez-vous des paysages extraordinaires de la baie d’Amélia et de ses environs…

Dans le Secteur terrestre du Rapide-du-Fort, d’une superficie de 25 km2, la Montagne du Diable de Notre-Dame-du-Laus (ou montagne du Fort) recèle plusieurs écosystèmes exceptionnels, dont une forêt ancienne, une forêt refuge et un habitat floristique unique; son territoire, décidément, est vaste et diversifié. Pour l’instant, 5 km de sentiers pédestres et de raquette ont été aménagés afin de vous permettre de partir à la découverte des richesses de la Montagne du Diable. Pour les adeptes du quad et de la motoneige, le secteur terrestre du Parc comporte des sentiers de 280 km et de 100 km de longueur, respectivement.