Rivière et lac Mékinac

La rivière Mékinac prend sa source dans le lac du même nom et se dirige vers le sud-ouest pour se jeter dans la rivière St-Maurice. Elle coule sur 26 kilomètres dans un milieu montagneux et semi-sauvage. Ses eaux sont peu profondes, mais on peut la descendre sans portage par eau moyenne et haute. Le niveau d’eau est contrôlé par un barrage d’Hydro-Québec à la décharge du lac. Donc, il peut différer de celui des rivières à débit naturel des alentours. La section la plus intéressante débute au pied du barrage, et se descend sur 10 km jusqu’au pont de St-Joseph-de-Mékinac. On traversera, à vue, plusieurs rapides R1 et R2. Des panneaux placés par la FQCK au moment de l’aménagement de la rivière en 1976 sont encore présents. Enfin, les derniers 16 km sont plus calmes, sauf une portion de 500 mètres avec des rapides de catégorie R2, R3 et R4.

Pour une balade en eau calme, on peut partir en amont du barrage, et longer la rive est du lac Mékinac. Au début, il s’élargit rapidement. Puis, de hautes et grandes parois viennent border le lac. En milieu de parcours, il y a la baie à la croix, d’où l’on pourra apercevoir la montagne de la Tortue. Quatre kilomètres plus loin, on trouve le cap à l’aigle qui offre un superbe point de vue. Un camping de groupe est situé juste à côté. Pour allonger le parcours, on peut y remonter la rivière du milieu sur une bonne distance. Sur le chemin du retour, près du barrage, on pourra aussi explorer le ruisseau Long jusqu’à ses rapides. Vous pouvez aussi camper près du barrage, et faire comme plusieurs, une journée sur le lac et une autre pour descendre la rivière.