Île aux Lièvres

  • Ile aux Lièvres south shore
  • Waiting for the tide - Ile aux Lièvres
  • Alone on the island ..
  • île-aux-Lièvres-5.jpg
  • Je suis arrivée à l'île aux Lièvres pour la nuit en passant par le phare! Il pleut :( #basstlaurent #twt
  • Ile aux Lièvres.
  • La pointe est
  • Brandy Pot Lighthouse
  • Au petit matin
  • Epilobes dans la brume
  • Brume sur le fleuve
  • Roche de schiste
  • Sweet Happiness
  • eau
  • colours
  • plantes sous-marines
  • coquillages
  • pointe des bélugas
  • island
  • Le goeland marin
  • Charlevoix dans les nuages
  • Le Grand Chevalier s'impose
  • DSC_3752

À huit kilomètres au large de Rivière-du-Loup se cache l’île aux Lièvres qui fait 13 km de long par 1,5 km de large. Protégée par la société Duvetnor, fondée en 1979 par un groupe de biologiste, l’île a été ouverte au public à partir de 1989. Le terrain est constitué de plusieurs zones boisées, de prairies, de plages et d’escarpements. Sur la rive nord, le plus élevé des escarpements, d’une hauteur de 40 mètres, donne une vue magnifique sur Charlevoix et ses montagnes. On peut observer la faune marine: baleines et marsouins. À l’ouest, on peut contempler l’immense étendue de l’estuaire. La fréquentation contrôlée du site assure la bonne condition des 45 km de sentiers pédestre. L’accès à des zones en périphéries de l’île doit être planifié en fonction de la marée, car celle-ci submerge certains sentiers lorsque le niveau de l’eau s’élève.

Plusieurs espèces d’oiseaux peuvent être observées dont le grand héron, le guillemot à miroir, le petit pingouin et l’eider à duvet. Des espèces migratoires telles que la bernache et le canard noir, des espèces de parulines ainsi que des rapaces comme l’aigle royal et le faucon pèlerin sont présent. La flore encore à l’état sauvage varie d’un endroit à l’autre. On trouve des lichens (sentier du jardin), des églantiers (en bordure des grèves) et des prairies couvertes de persil de mer et de potentille (sur la pointe est). Les lièvres, qui ont longtemps occupé l’île, ont sculpté des épinettes aux allures de bonzaï dans le sentier du jardin.

Pour s’y rendre, un bateau fait quotidiennement la navette entre la pointe de Rivière-du-Loup et l’île, un trajet d’environ 30 minutes. Les séjours durent d’une à six nuits.

Activités

En tout, 15 sentiers parcourent l’île; le niveau de difficulté varie de débutant à avancé. Le sentier de la Mer longe le fleuve jusqu’à l’extrémité est, d’où on peut apercevoir des bélugas ou des phoques gris et communs. Situé sur l’escarpement de 40 mètres du côté nord, le sentier de la corniche permet également de voir des bélugas et de petits rorquals. Plusieurs croisières en bateau sont aussi offertes. Près du point d’arrivée, un kiosque d’interprétation renseigne sur la faune et l’histoire de l’île.

Hébergement

Les 19 emplacements de camping sont répartis sur quatre sites différents. Le premier est à proximité de l’accueil et les trois autres à une distance entre 3 et 12 km de celle-ci. On peut choisir une des 4 maisonnettes avec vue sur le fleuve. Chacune pouvant accueillir de 4 à 6 personnes; entièrement meublée, avec cuisinette et une salle de bain avec douche. L’Auberge du Lièvre propose 6 chambres en occupation double avec salle de bain privée. Sa salle à manger offre une cuisine classique et savoureuse ainsi qu’une boîte à lunch pour les longues randonnées. De son côté, le restaurant Le Café de la Grande Course offre breuvages, sandwichs, potages, articles sanitaires, etc.